Vient de paraitre – Vol.35, n°2 Juin 2017

Sommaire Vol.35, n°2 Juin 2017

 Yaël Tibi-Lévy   Martine Bungener   « Être là pour être là » : discours croisés  sur le bénévolat d’accompagnement

Résumé. Cet article interroge la présence de bénévoles auprès de malades hospitalisés relevant de soins palliatifs et le sens que les divers acteurs lui donnent. Il s’appuie sur un corpus d’entretiens semi-directifs menés dans 10 hôpitaux auprès de malades, familles, soignants et bénévoles. Dans un contexte de diffusion de la culture palliative à tous les services confrontés à la mort, nous analysons comment et dans quels cadres d’exercice les soignants et les bénévoles disent coopérer ensemble, et étudions la perception de cette présence non professionnelle par les malades en fin de vie et les familles. Au delà d’importants décalages de points de vue sur le
bénévolat d’accompagnement en fonction du type d’acteurs et des cadres d’exercice, l’analyse souligne les tensions que chaque protagoniste tente de surmonter à sa façon. Cela soulève la question des contours à donner en France à cette activité particulière qui consiste, pour reprendre les termes de bénévoles, non pas à « faire », mais à « être là pour être là [par] solidarité humaine ».

ABSTRACT
Being there to be there: contrasting perspectives on volunteer work in palliative care
This paper addresses the presence of volunteers working with hospitalized patients receiving palliative care and the meaning each of the actors gives to that presence. It is based on a body of semi-structured interviews with patients, families, medical personnel, and volunteers in 10 hospitals. Within the context of the extension of a palliative approach to all departments where deaths occur, we attempt to understand how (and within what work settings) personnel and volunteers “work” together, and how that lay presence is perceived by patients at the end of life and their families. While the analysis highlighted important differences in viewpoints on the volunteer work studied, primarily as a function of the type of actors involved and the work setting, it also identified a certain number of conflicts that each person attempts to overcome in their own way. This raises the question of what form this particular activity should take in France, an activity that, in the words of volunteers, is not to “do” but to “be there to be there [out of] human solidarity”.

RESUMEN

« estar allí por estar allí »: discursos cruzados sobre el voluntariado de acompañamiento

Este artículo se interroga acerca de la presencia de voluntarios entre pacientes hospitalizados que reciben cuidados paliativos y el sentido que los diversos actores le dan a esta actividad, basándose en un conjunto de entrevistas semiestructuradas con pacientes, familiares, cuidadores y voluntarios llevadas a cabo en 10 hospitales. En un contexto de difusión de la cultura paliativa en todos los servicios que lidian con la muerte, se analiza de qué manera y en qué entornos los cuidadores y voluntarios dicen cooperar juntos, estudiando la percepción de la presencia no profesional por los enfermos terminales y las familias. Más allá de importantes diferencias de puntos de vista acerca del voluntariado de acompañamiento en función del tipo de actores y de los ámbitos de su ejercicio, el análisis pone en relieve las tensiones que cada protagonista trata de superar a su manera. Esto plantea la cuestión de la definición de los contornos de esta actividad particular en Francia que consiste, en palabras de voluntarios, no en « hacer » sino en « estar allí por estar allí [por] solidaridad humana ».

Andrée Sévigny    L’action des bénévoles dans les soins palliatifs. Remarques à partir de l’expérience québécoise (Commentaire)

 

Kadidiatou Kadio  Aboubacar Ouedraogo Yamba Kafando  Valery Ridde    Émergence et formulation  d’un programme de solidarité  pour affilier les plus pauvres à une assurance maladie au Burkina Faso

Résumé. Au Burkina Faso, le Réseau d’appui aux mutuelles de santé et le ministère de l’Action sociale et de la Solidarité ont organisé un
programme de solidarité pour améliorer l’accès aux soins des ménages démunis. Cette recherche vise à comprendre l’émergence et la formulation de ce programme. Les résultats montrent que le programme répond à un besoin en connaissances sur la meilleure façon d’affilier les personnes démunies au « régime d’assurance maladie obligatoire » à travers les mutuelles de santé. Cependant, la formulation du programme privilégie des solutions plus profitables aux mutuelles qu’aux personnes démunies. Le déficit de concertation pendant la phase de formulation a laissé la latitude
aux acteurs de décider dans le sens de leurs intérêts.

ABSTRACT
Emergence and formulation of a solidarity program
to provide health insurance for the poorest in Burkina Faso

In Burkina Faso, the Réseau d’Appui aux Mutuelles de Santé (RAMS)
(Support network for Community-based insurance) and the Ministry of Social Action and Solidarity organized a solidarity program to improve access to health services for households living in extreme poverty. This case study research aims to understand the program’s emergence and formulation. The results show that this program responds to a need of knowledge about how to improve health insurance coverage for the poorest people through community-based health insurance (CBHI) organizations. However, the program’s formulation led to more profitable solutions for CBHI than for poor people. The lack of consultation and communication during the formulation did allow actors to make decisions corresponding to their own interests.

RESUMEN
Creación y formulación de un programa de solidaridad
para la afiliación de personas en situación de extrema pobreza
a un seguro de salud en Burkina Faso

En Burkina Faso, la Red de Apoyo a las Mutuales de Salud (RAMS)
junto al Ministerio de la Acción Social y la Solidaridad (MASSN) han
implementado un programa de solidaridad para mejorar el acceso de los hogares más pobres a los servicios de salud. Esta investigación realizada a partir de un estudio de caso busca entender el surgimiento y la formulación de este programa. Los resultados muestran que este responde a una necesidad de desarrollar conocimientos sobre la mejor manera de afiliar a las personas más vulnerables al « Régimen de Seguro Obligatorio de Salud » (RAMO-BF) a través de las mutuales de salud. Sin embargo, la formulación del programa favorece soluciones que resultan más ventajosas para las mutuales que para las personas en situación de extrema pobreza. Una de las causas de esta situación radica en la falta de consenso y comunicación durante la fase de la formulación que les proporcionó a los actores un gran margen para decidir de acuerdo a sus intereses

Anne-Laure  Beaussier   Kingdon en Afrique ? Théories de la mise sur agenda et le développement d’un programme d’assistance santé au Burkina Faso (Commentaire)

 

Nicolas Henckes Entre tutelle et assistance : le débat sur la réforme de la loi de 1838 sur les aliénés des années 1870 aux années 1910

Résumé. Cet article propose un nouvel éclairage sur le débat concernant la réforme de l’assistance aux aliénés entre 1870 et 1914. Il montre que ce dernier a été dominé successivement par deux problématisations portées par deux configurations d’acteurs différentes. Jusqu’à la fin des années 1880, c’est avant tout sous l’angle du statut civil des aliénés et des protections notamment tutélaires à leur apporter que parlementaires, juristes, aliénistes et administrateurs abordent ce débat. À partir des années 1890, une nouvelle problématisation s’ajoute à la première lorsque l’intérêt des réformateurs se déplace vers la question de l’accès de ces mêmes personnes aux institutions susceptibles d’apporter un soulagement à leurs vulnérabilités, qu’ils proposent de faciliter par la création de services d’hospitalisation « ouverts », soit en dehors du système de contraintes et de protections qui caractérise l’internement à l’asile. Le moteur de cette évolution est à la fois l’essor du champ de l’assistance publique et, à l’intérieur de la médecine mentale, celui d’un segment de médecins réformateurs issus du groupe nouvellement formé des médecins des asiles psychiatriques de la Seine. L’article propose finalement une explication supplémentaire à l’échec du débat au Parlement à la veille de la Première Guerre mondiale. Si celui-ci s’explique par la complexité des questions et la diversité des intérêts en jeu, l’impossibilité pour les réformateurs de trancher entre ces deux problématisations s’impose comme un point de blocage majeur.

ABSTRACT
Between tutelage and assistance: the debate over the reform
of the 1838 French law on insane people from the 1870s to the 1910s
This article sheds new light on the debate over the legislative reform of the assistance to insane people between 1870 and 1914 in France. It demonstrates that this debate was shaped around two issues brought in by two different configurations of actors. Until the end of the 1880s, Members of the Parliament, jurists, alienists and administrative officers focused on the civil status of insane people, as well the tutelage that should be provided. After 1890, the issue of insane people’s access to institutions that might alleviate their vulnerabilities started to ermege. This issue of access related to a broader preoccupation on public assisantance. In the world of mental health, it was promoted by psychiatristsreformers
from a newly created group of Parisian alienists, who proposed
to create “open” hospital wards, which avoided the constraining confinement of asylums. Finally, the article renews understanding of the failure of the Parliament to conclude the debate before World War I. In addition to the the complexity of issues at stake, and the diversity of interests involved in, psychiatrists-reformers’ indecisiveness about which problematization to privilege created a deadlock.

 

RESUMEN
entre tutela y asistencia: el debate sobre la reforma de
la Ley sobre Alienados de 1838 entre los años 1870 y los años 1910

Este artículo propone un nuevo enfoque sobre el debate de la reforma de la asistencia a los alienados entre 1890 y 1914. Plantea que este debate fue dominado sucesivamente por dos problematizaciones sostenidas por dos configuraciones distintas de actores. Hasta finales de 1880, los parlamentarios, juristas, alienistas y administradores abordaban este debate principalmente desde el ángulo del estatuto civil de los alienados y de las protecciones, especialmente tutelares, que se les debía brindar. A partir de 1890, se añade una nueva problematización cuando el interés de los reformadores se traslada hacia la cuestión del acceso de estas mismas personas a las instituciones capaces de aliviar sus vulnerabilidades, proponiendo su facilitación a través de la creación de servicios de hospitalización “abiertos”, esto es, fuera del sistema de restricciones y protecciones que caracteriza la internación en asilo. El motor de esta evolución se encuentra tanto en el auge de la asistencia pública como — en el ámbito de la medicina mental – en la franja de médicos reformadores originarios del nuevo grupo de médicos de los asilos psiquiátricos del Sena. Finalmente, el artículo propone una explicación adicional al fracaso del debate en el Parlamento en vísperas de la Primera Guerra Mundial. Si este
se explica en parte por la complejidad de las cuestiones y la diversidad de los intereses en juego, la imposibilidad de los reformadores de decidir entre estas dos problematizaciones se impuso finalmente como un punto de bloqueo significativo.

 

Jean-Christophe Coffin    L’exploration de l’assistance psychiatrique française. Jalons pour une reformulation (Commentaire)

A paraitre, Vol.35, n°2 Juin 2017

Sommaire Vol.35, n°2 Juin 2017

 

 

Yaël Tibi-Lévy   Martine Bungener   « Être là pour être là » : discours croisés  sur le bénévolat d’accompagnement

 

Andrée Sévigny    L’action des bénévoles dans les soins palliatifs. Remarques à partir de l’expérience québécoise (Commentaire)

 

Kadidiatou Kadio  Aboubacar Ouedraogo Yamba Kafando  Valery Ridde    Émergence et formulation  d’un programme de solidarité  pour affilier les plus pauvres à une assurance maladie au Burkina Faso

 

Anne-Laure  Beaussier   Kingdon en Afrique ? Théories de la mise sur agenda et le développement d’un programme d’assistance santé au Burkina Faso (Commentaire)

 

Nicolas Henckes   Entre tutelle et assistance : le débat sur la réforme de la loi de 1838 sur les aliénés des années 1870 aux années 1910

 

Jean-Christophe Coffin    L’exploration de l’assistance psychiatrique française. Jalons pour une reformulation (Commentaire)

Vient de paraitre volume 35, numéro 1, Mars 2017

 

Le diabète à l’épreuve du domestique : le quotidien autour de l’alimentation de femmes maghrébines immigrées à Montpellier
Angélique Savall

Entre médicalisation et migrations, les enjeux de l’adaptation alimentaire
Tristan Fournier

Cancers et transidentités : une nouvelle « population à risques » ?
Anastasia Meidani, Arnaud Alessandrin

Des identités à risque ?
Ilana Löwy

Les épreuves du mandat de coordonnateur des Ateliers santé ville. Mutations de l’action publique et stratégies de résistance
Marina Honta

L’action locale en santé : rapprocher soins et santé et clarifier les rôles institutionnels ?
Yann Bourgueil

Remerciements au comité de lecture 2016

Le comité de rédaction de Sciences Sociales et Santé remercie les lecteurs suivants pour leur expertise des articles soumis au cours de l’année 2016

Arborio Anne-Marie

Bateman Simone

Blasimme Alessandro

Brissonneau Christophe

Cayre Emmanuel

Chabrol fanny

Chateauraynaud Francis

Coffin Jean-Christophe

Crespin Renaud

Criel Bart

Dalgalarrondo Sébastien

De Zordo Silvia

Déplaude Marc-Olivier

Desgrées du Loû Annabel

Devreux Anne-Marie

Faye Sylvain

Feroni Isabelle

Fong-ming Yang

Fortané Nicolas

Gadreau Maryse

Gobatto Isabelle

Hancart Petitet pascale

Herreros gilles

Jacques Béatrice

Kletz Frédéric

Lagrée Jacqueline

Le Hénaff Yannick

Le Saulnier Guillaume

Lert France

Lurbe i Puerto Katia

Lydie Nathalie

Memmi Dominique

Mias Arnaud

Moulin Anne-Marie

Mulot Stéphanie

Nacu Loisel Alexandra

Ouedraogo ramatou

Pitti Laure

Vailly Joëlle

Vidal Laurent

Vidal-Naquet Pierre

Vörös Florian

Weisz George

Vient de paraitre – Volume 34, Numéro 4, décembre 2016

Interdire l’alcool ou soigner l’alcoolisme ? Flux et reflux
de la médicalisation de l’alcoolisme aux États-Unis (1860-1995)
Dominique Vuillaume
Résumé. Cet article a pour point de départ le paradoxe américain sur la question de l’alcool : la vitalité des mouvements de tempérance n’a pas dissuadé une partie du corps médical de rechercher très tôt des solutions thérapeutiques pragmatiques pour soigner l’alcoolisme. Pour autant, peut-on parler d’une véritable médicalisation de l’alcoolisme au sens d’Irving Zola et de ses successeurs ? Pour répondre à cette question, l’article revient sur le développement difficile d’une clinique de l’alcoolisme outre-Atlantique au-delà des pétitions de principe énonçant que l’alcoolisme est une maladie. De l’effondrement de la première clinique alcoolique au début du xxe siècle à sa résurgence après l’abolition de la prohibition, quelque chose de profondément original finit par émerger mais il ne s’agit pas d’une clinique classique : c’est plutôt une clinique sociale, une clinique de la restauration du libre-arbitre dans une problématique
spécifiquement américaine.

Circulations transatlantiques aux origines de l’alcoologie Michel Craplet (Commentaire)

 

Critiques et formes de résistance d’une médecine sous influence.
Les médecins du don face à la rationalisation de leurs pratiques Renaud Crespin

Résumé. Depuis les crises sanitaires des années 1990, peu de travaux ont porté sur la façon dont les réformes de la transfusion sanguine ont transformé les pratiques médicales de cet espace professionnel. Comment les médecins du don, qui assurent quotidiennement la sécurité sanitaire en sélectionnant les donneurs de sang, s’approprient-ils les instruments normatifs qui cadrent leur activité de prévention des risques ? Sans réduire l’analyse à celle de l’homogénéisation des pratiques médicales, nous répondons en rendant compte d’une pluralité des usages des référentiels
de contre-indications au don du sang, diversité qui permet de caractériser des points de critique et des lignes de résistance aux réformes sanitaires et managériales selon les trajectoires professionnelles et les positions que les médecins du don occupent au sein des différents sites bretons dans lesquels l’enquête a été menée.

Exercer le don. Entre transparence et invisibilité Florence Paterson (Commentaire)

Risque VIH et réflexivité. Logiques de prévention chez des gais séropositifs   Gabriel Girard

Résumé. En s’appuyant sur une enquête qualitative auprès d’hommes gais vivant avec le VIH en France, cet article vise à éclairer les contextes sociaux de la réflexivité préventive. Alors que l’épidémie est caractérisée comme « hors de contrôle » par la santé publique, on s’intéresse ici à la manière donc des homosexuels séropositifs composent avec les risques sanitaires, sociaux et moraux liés au VIH/sida à l’ère des traitements antirétroviraux.
L’analyse permet d’envisager la perception du danger comme un ensemble de processus dynamiques, mettant en jeu le sentiment
de vulnérabilité et le degré de maitrise du risque. Il s’agit ainsi
d’étudier les contextes des arbitrages préventifs, en mettant en lumière différents mécanismes de réflexivité.

Diversité des approches du risque VIH Michael Bochow (Commentaire)

Vient de paraitre – Volume 34, Numéro 2, juin 2016

La reconfiguration des enquêtes et des normes alimentaires en France : le service nutrition  de l’Institut national d’hygiène
Thomas Depecker, Anne Lhuissier

Résumé. Ce papier porte sur une période charnière dans l’histoire de la quantification des consommations alimentaires en France et des normes nutritionnelles qui y sont liées. L’expérience de la Seconde Guerre mondiale modifie non seulement le contenu de ces normes (par exemple, les quantités de protéines ou de calories recommandées) mais surtout, elle bouleverse la manière dont elles sont mesurées et mises en application. À la notion précédemment dominante de « ration » — entendue comme le rapport exact entre aliments consommés, travail produit et énergie dépensée — fait place celle de « standard » qui permet d’évaluer les niveaux de consommation à partir desquels se développent certaines maladies. L’introduction de la dimension clinique dans les enquêtes alimentaires s’effectue à la faveur du rôle joué par les médecins américains de la Fondation Rockefeller en 1940 dans la création de
l’Institut de recherche d’hygiène à Marseille et l’orientation des recherches qui sont menées au sein du service nutrition.
Mots-clés : enquêtes nutritionnelles, Fondation Rockefeller, Institut
national d’hygiène, guerre.

Finalités de la recherche en nutrition. Perspectives à partir d’une réflexion historique Jean-Michel Lecerf (commentaire)

 

Prendre en compte la santé dans les politiques publiques.
Étude d’un régime de gouvernementalité au Québec
Pernelle Smits, Johanne Préval, Jean-Louis Denis

Résumé. Le secteur de la santé dépasse largement la seule activité de soins et implique une variété de secteurs qui agissent sur les déterminants de la santé. Ainsi, nombre de politiques publiques en santé requièrent une intervention multisectorielle. Nous avons utilisé la perspective de Foucault sur la gouvernementalité pour comprendre une initiative intersectorielle — la prise en compte de la santé dans les politiques publiques — dans le contexte du Québec. Les données proviennent de 61 entretiens avec les gestionnaires et professionnels en charge de son implantation en 2012 et de rapports ministériels afférents. Après avoir considéré chacun
des quatre éléments d’un régime de gouvernementalité (l’objet, les cibles, les formes de gouvernement et les régimes de visibilité), nous en dégageons des sous-éléments spécifiques : l’acteur imputable, le type de savoirs mobilisés, la direction du partage des savoirs, les premier, deuxième et troisième cercles de contacts impliqués, la spécificité et la généralité du régime de visibilité et la fréquence et le caractère formel des interactions. Ces sous-éléments peuvent servir de guide pour d’autres études intéressées par l’analyse d’un régime de gouvernementalité.
Mots-clés : gouvernementalité, santé, action horizontale.

 

De « la santé dans toutes les politiques » à « toutes les politiques dans la santé » : le régime de visibilité de la prise en compte de la santé dans les politiques de l’Union européenne Sébastien Guigner (commentaire)

 

La fabrication d’un contrat local de santé « expérimental ». Négociations et compromis sous tensions
Nadine Haschar-Noé, Émilie Salaméro

Résumé. La recherche présentée se focalise sur les étapes de fabrication d’un Contrat local de santé entre l’Agence régionale de santé et des collectivités territoriales en région Midi-Pyrénées (France). À partir d’une socio-ethnographie de l’action publique en train de se faire, sont analysés les jeux d’acteurs, les tensions et les modalités des négociations qui rythment chemin faisant la construction des accords et compromis entre les différents signataires. Nous montrons que cet instrument contractuel constitue un terreau de tensions et de résistances, de négociations
et de compromis sur de nombreux points : tant sur le diagnostic
sanitaire du territoire et la pertinence du périmètre choisi que sur ses contenus et ses modalités de gouvernance territoriale.

Mots-clés : inégalités sociales et territoriales de santé, action publique, instrumentation, gouvernance.

Les contrats locaux de santé : un (timide) pas de plus vers
une construction locale de la santé ? Sébastien Fleuret (commentaire)

Vient de paraitre – Volume 34, Numéro 1, mars 2016

Coralie Caudullo Aurélia Mathiot Aline Sarradon-Eck 

De la difficulté à faire exister une unité de soins spirituels dans un hôpital universitaire français

Résumé. Cet article porte sur la création et les obstacles survenus dans le développement d’une unité consacrée aux « soins spirituels » dans un service d’oncologie d’un hôpital universitaire du sud de la France. À partir de l’analyse des objectifs poursuivis par les acteurs de cette unité –  faire exister un modèle de soins différent, complémentaire au modèle biomédical conventionnel — l’article met au jour les dynamiques à l’œuvre et les logiques institutionnelles et individuelles qui sous-tendent à la fois la présence de « soins spirituels » et leur définition dans le contexte hospitalier. Il montre que les résistances rencontrées sont le fait d’acteurs extérieurs à l’institution, et notamment d’une association antisectes. Il apparaît que l’opposition émanant de la société civile s’inscrit dans l’héritage historique et culturel de la société française, qui valorise le principe de la laïcité, et dans laquelle les pratiques différentes de la médecine conventionnelle font l’objet d’une surveillance et d’une régulation
sociale.

Mots-clés : médecines non conventionnelles, laïcité, soins spirituels,
hôpital.

ABSTRACT
The difficulties of establishing a spiritual care unit in a French university hospital this article deals with the creation and the obstacles encountered with the opening of a hospital ward dedicated to “spiritual care” in a department of oncology university hospital in southern France. Based on the analysis of the objectives set forth by the actors in this unit — to offer a different and complementary model of care to that of conventional biomedicine —
the article highlights the dynamics at hand and the individual and institutional logics that have guided both the presence of “spiritual care” and its definition within the context of the hospital. It also shows how the encountered resistance on the part of actors outside the hospital, notably an antisect group, and the opposition from civil society are linked to the cultural and historical heritage of French society, which places value upon “laicité” and where different practices of conventional medicine are subject to careful surveillance and social regulation.

RESUMEN
Acerca de la dificultad de hacer que exista una unidad de cuidados espirituales en un hospital universitario francés Este artículo trata de la creación y de los obstáculos que surgieron en el desarrollo de una unidad dedicada a los « cuidados espirituales » en un servicio de oncología en un hospital universitario del Sur de Francia. A raíz del análisis de los objetivos a los que apuntan los actores de dicha
unidad — hacer que exista un modelo de tratamientos diferentes, complementario al modelo biomédico convencional — el artículo saca a la luz las dinámicas accionadas y las lógicas institucionales e individuales en que se apoyan a la vez la presencia de « cuidados espirituales » y su definición en el contexto hospitalario. Muestra que las resistencias encontradas proceden de actores externos a la institución, y especialmente de una asociación anti-sectas, y que la oposición que emana de la sociedad civil se ubica en la herencia histórica y cultural de la sociedad francesa, la cual valora el principio de la laicidad y donde las prácticas distintas de la medicina convencional son objeto de vigilancia y de regulación social.

 Guy Jobin      Le « spirituel », le biomédical et le politique (Commentaire)

 Lise Monneraud  Patrick Brochard  Chantal Raherison Bruno Housset Pascal Andujar   

Expérience de maladie chronique et vie professionnelle : les ajustements professionnels des travailleurs atteints de BPCO

Résumé. Prendre la mesure de l’impact de la maladie chronique sur les interactions et rôles sociaux implique de s’intéresser au monde du travail qui représente l’espace principal dans lequel se pose la question du maintien des engagements sociaux. Notre analyse sociologique a pour objectif de spécifier l’impact de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) sur le travail, entendu selon deux dimensions : le maintien dans l’emploi et l’activité professionnelle (accomplissement des tâches). Elle se fonde sur le matériau recueilli au cours de 69 entretiens semi-directifs
avec des patients atteints de BPCO et suivis dans le cadre hospitalier, dans deux bassins d’emplois différents. L’expérience de la BPCO au travail apparait problématique pour le travailleur, parce qu’elle relève de phénomènes diffus, progressifs, qui ne s’imposent pas toujours à la conscience du sujet. Elle est avant tout une expérience de diminution des capacités de travail qui amène le sujet à procéder à de multiples ajustements, pour une grande part informels, permettant de « faire comme si » et « faire avec », afin de conserver une activité compatible avec l’évolution des capacités physiques.

Mots-clés : santé au travail, ajustements professionnels, parcours professionnel des malades chroniques.

ABSTRACT
Adjusting professional lives in the context of chronic disease:
the case of Chronic obstructive Pulmonary Disease Measuring the impact of chronic disease on social interactions and roles implies to consider work above all, given that it is the main environment
where social involvement is needed. Our aim is to analyze the specific impact of Chronic Obstructive Pulmonary Disease (COPD) on work, considering two aspects: job retention and the concrete achievement of professional duties. the experience of COPD at work is revealed by the analysis of 69 interviews with hospital patients. this experience appears problematic for workers: it represents progressive, diffuse phenomena, people with COPD are not even always aware of. It is above all an experience of decreasing work capacities leading them to implement multiple adjustments — mainly informal — allowing coping with and behaving as if nothing was going on, in order to keep a professional activity compatible
with the evolution of abilities.

RESUMEN
La experiencia de la enfermedad crónica y la vida profesional :
los ajustes profesionales de los trabajadores con EPoC tomar conciencia del impacto de la enfermedad crónica sobre las interacciones y los roles sociales requiere prestar atención al mundo laboral que representa el ámbito principal en que se plantea la cuestión del sostenimiento de los compromisos sociales. Nuestro análisis sociológico tiene como objetivo especificar el impacto de la enfermedad pulmonar obstructiva crónica (EPOC) en el trabajo desde dos perspectivas: la continuidad del empleo y la ocupación profesional (realización de tareas). Se basa en el material recogido a través de 69 entrevistas semiestructuradas con pacientes con EPOC y monitoreados en el ámbito hospitalario en dos cuencas de empleo distintas. La experiencia del EPOC en el ámbito laboral es problemática para el trabajador ya que cae dentro de los fenómenos
difusos, progresivos, que no siempre se imponen a la conciencia
del sujeto. Se trata ante todo de una experiencia de disminución de las capacidades de trabajo que lleva al sujeto a realizar varios ajustes, en gran medida informales, lo cual permite “hacer como” y “hacer con”, con el fin de mantener una actividad compatible con la evolución de las capacidades físicas.

Christine Le Clainche  Analyser les liens entre la santé et le travail : le point de vue d’un économiste (Commentaire)

 

Nicolas Fortané   Une mobilisation contre la santé ? Les producteurs d’alcool face à la notion d’addiction

Résumé. À la fin des années 1990, le processus de sanitarisation des politiques de lutte contre les drogues et les toxicomanies a pu s’appuyer sur la mobilisation d’un acteur inattendu : les producteurs d’alcool. Ces derniers ont en effet su s’approprier le concept d’addiction, au fondement du projet gouvernemental de l’époque, afin d’encourager une politique qui ciblerait davantage le comportement des consommateurs que les boissons alcoolisées. Ils sont parvenus à négocier les termes d’une politique publique qu’ils contestaient au départ et à en délimiter la portée dans le secteur qui les concernait. Nous montrons ainsi que les producteurs d’alcool,
en optant pour des répertoires d’action compatibles avec le territoire tant cognitif (les sciences biomédicales) qu’institutionnel (l’administration sanitaire) de leurs adversaires, ont été parties prenantes de la construction d’une politique de santé publique. S’ils se sont mobilisés contre la santé, ou contre les addictions, ce n’est donc pas tant qu’ils s’y sont fermement opposés mais au contraire qu’ils ont su s’y adosser pour mieux faire valoir leurs propres vues et fins.
Mots-clés : addictions, politique sanitaire, lobbying

ABSTRACT
A mobilization against health? How alcohol producers dealt with the concept of addiction In the late 1990s, an unexpected actor encouraged the sanitarisation process of drug policies: alcohol producers. Indeed, they have been able to mobilize the concept of addiction, on which was based a governmental project at that time, to support a policy that rather targets consumer behavior
than alcoholic beverages. So they have been able to negotiate a
public policy that they first contested and to delimit its scope of implementation. We show that alcohol producers, choosing repertoires of action that appeared to be compatible with both cognitive (biomedical sciences) and institutional (health administration) territories of their opponents, became the main stakeholders in the construction of this public health policy. Eventually, if we can say that they rallied against health, or against addiction, it does not mean so much that they were strongly opposed to it, but rather that they have been able to lean against
it in order to better assert their own views and interests.

RESUMEN
¿una movilización contra la salud? Los productores de alcohol frente al concepto de adicción A finales de los años 90, el proceso de sanitarización de las políticas de lucha contra la droga y las toxicomanías contó con el apoyo de un actor inesperado: los productores de alcohol. Estos supieron apropiarse del
concepto de adicción en el marco del proyecto gubernamental de la
época, para fomentar políticas enfocadas más hacia el comportamiento de los consumidores que hacia las mismas bebidas alcohólicas. Así, supieron negociar los términos de una política pública a la cual inicialmente se oponían, logrando controlar su alcance en lo referente a su sector productivo. De esta manera, demostramos que estos productores, movilizando repertorios de acción compatibles tanto con el territorio cognitivo (ciencias
biomédicas) como institucional (administración pública sanitaria) de
sus adversarios, participaron directamente en la construcción de una política de salud pública. Si se movilizaron en contra de la salud o en contra de las adicciones, esto no quiere decir que se hayan opuesto sino más bien que encontraron allí un apoyo para expresar sus puntos de vista e intereses propios.

Dominique Vuillaume    Entre toxicomanie et addiction, l’impossible assimilation de l’alcool à une drogue (Commentaire)

 

 

Remerciements au comité de lecture 2015

Le comité de rédaction de Sciences Sociales et Santé remercie les lecteurs suivants pour leur expertise des articles soumis au cours de l’année 2015.

Akrich Madeleine

Barthe Yannick

Baszanger  Isabelle

Belorgey Nicolas

Berlivet Luc

Bloy Géraldine

Bujon Thomas

Burton-Jeangros Claudine

Castel Pierre-Henri

Clavier Carole

Crabu Stefano

 Dalgalarrondo Sébastien

de Gaudemaris Régis

Desclaux Alice

Dorlin Elsa

Dourlens Christine

Ducournau Pascal

Feroni Isabelle

Fontaine Roméo

Fournier Cécile

Gadreau Maryse

Gaudillière Jean-Paul

Giami Alain

Gilbert Claude

Gruénais Marc-Eric

 Hancart-Petitet Pascale

Hennion Antoine

Hintermeyer Pascal

 Jeannot Gilles 

Lachenal Guillaume

Lang Thierry

Le Talec Jean-Yves

Legrand Émilie

Lert France

Lézé Samuel

Lhuilier Dominique

Loncle Patricia

Loriol Marc

Lovell Anne

Marsicano Elise

Mathieu Séverine

Mendès-Leite Rommel

Monteillet Nicolas

Musso Sandrine

Ouallet  Anne

Ouédraogo Jean-Bernard

Pallez Frédérique

Parizot Isabelle

Peretti-Watel Patrick

Schepens Florent

Sévigny Andrée

Tessier Laurence

Vailly Joëlle

Vinel Virginie

Vonarx Nicolas

Willaime Jean-Paul

Zolesio  Emmanuelle

La chute des masques – De la construction à la révélation du stigmate

La chute des masques - PUG (Presses Universitaires de Grenoble)

 

La discrimination est à l’œuvre dans de nombreux domaines. On peut être stigmatisé en raison de son origine ethnique ou géographique, de sa religion, de son âge, de son sexe, de son handicap, de sa maladie, de sa physionomie… À l’intérieur des groupes eux-mêmes, la « tête de Turc », le « vilain petit canard », sont discriminés. La stigmatisation frappe aussi les histoires personnelles, les destins, les trajectoires de vie : avoir été condamné par la justice, être une ancienne prostituée, vivre et/ou revendiquer une orientation sexuelle homo, bi ou trans.
La variété de ces thèmes montre l’intérêt d’une réflexion élargie mais précise sur la discrimination et la stigmatisation. Comprendre ces processus permet de mieux lutter contre eux. La diversité des sujets abordés, la multiplicité des angles de vue et des approches théoriques, les nombreux exemples font de ce livre un état des lieux complet, accessible aux non spécialistes comme aux professionnels ou futurs professionnels du travail social et éducatif.
La chute des masques s’impose !

Volume 33, Numéro 4, décembre 2015

sss 2015-4

 

Les plaintes en santé environnementale et l’expertise épidémiologique
Marcel Calvez, Véronique Van Tilbeurgh, Sylvie Ollitrault

Résumé. Des installations techniques sont mises en cause au nom des dommages de santé qu’elles provoquent dans les populations environnantes. Ces mises en cause diverses sont qualifiées ici de plaintes en santé environnementale dans la mesure où elles concernent les relations entre la santé des populations et leur environnement de vie. Comme elles ne sont pas validées par l’expertise épidémiologique, une décision publique relative à ces installations ne peut pas être fondée au nom d’impératifs de
santé. À partir d’une étude d’une diversité de situations en Bretagne, l’article analyse le processus de formation de ces plaintes et les modalités selon lesquelles les arguments relatifs à la santé sont mobilisés. Il s’interroge sur la contribution des connaissances soutenant ces plaintes dans le cadre d’un processus de décision publique et sur l’association des populations concernées au processus d’expertise épidémiologique.
Mots-clés : santé environnementale, dommages de santé, savoirs locaux, épidémiologie, expertise.

ABSTRACT
Complaints in environmental health and epidemiological expertise
Technical installations are incriminated in health damages they are
suspected to cause among residential populations living nearby. These various incriminations are called here complaints in environmental health as they concern relations between the health of residents and their environment of life. As they are not validated by epidemiological expertise, there is no ground for public decision in the name of health imperatives. Based on the description of a diversity of complaints in Brittany, the article analyses their process of construction and the ways by which health arguments develop. The contribution of local knowledge supporting these complaints is discussed in its capacity to take part in the process of public decision and in the implication of the association of concerned communities in the process of epidemiological expertise.

RESUMEN
Las quejas de salud ambiental y la evaluación epidemiológica
Ciertas instalaciones técnicas son cuestionadas en nombre de los daños a la salud que causan en las poblaciones circundantes. Estos cuestionamientos varios son calificados aquí como quejas en materia de salud ambiental en la medida en que afectan las relaciones entre la salud de las poblaciones y su medio de vida. Al no ser estas validadas por la evaluación epidemiológica, una decisión pública acerca de estas instalaciones no puede fundarse en base a imperativos de salud. A partir del estudio de una variedad de situaciones en Bretaña, el artículo analiza el proceso de formación de estas quejas y la manera en que se movilizan los argumentos
relativos a la salud. Reflexiona acerca de la contribución del conocimiento que apoya estas quedas como parte de un proceso de toma de decisión pública y la asociación de las poblaciones afectadas en el proceso de evaluación epidemiológica.

(Commentaire) L’épidémiologie en santé environnementale : quels territoires ? Daniel Eilstein

 

Échec des messages préventifs et gouvernement des conduites
en médecine générale Géraldine Bloy

Résumé. À partir d’une enquête consacrée aux soins préventifs dispensés en médecine générale, l’article montre comment certains médecins déploient, en entretien, une rhétorique agressive et disqualifiante à l’encontre de patients rétifs à leurs conseils hygiéno-diététiques. La focale est mise sur ces moments qui prennent à contrepied les idéaux de l’éducation pour la santé et le modèle professionnel généraliste. L’analyse passe par un retour méthodologique sur les conditions dans lesquelles ces propos
ont été tenus puis cherche à comprendre ce qu’ils révèlent des transformations de l’objet du travail médical et de l’autorité médicale sur les conduites. Au-delà des désajustements de la consultation, notre thèse est que ces éclats jaillissent à la rencontre des changements majeurs de paradigme qui affectent simultanément les modèles de connaissance sur la santé, de relation thérapeutique, et de gouvernance de la médecine libérale.
Mots-clés : médecine générale, relation médecin-patient, autorité,
prévention, gouvernance.

 

ABSTRACT
The failure of preventative messages and the governance of conducts in general medical practice This article, based on an inquiry on the preventive care dispensed by French general practitioners, shows that some of them use aggressive and disrespectful rhetoric against patients reluctant to follow their advice about health-related behavior. It focuses on these moments that challenge
models of contemporary health education and professionalism in family medicine. Beginning with a methodological discussion relating to the conditions under which these interactions take place, we analyse what aggressive or disrespectful words reveal about the transformations of the purpose of medical work and of medical authority and its effects on behavior. Beyond mismatches during the consultation, our thesis is that such outbursts arise simultaneously with the occurrence of major shifts in paradigms affecting models of health knowledge, doctor-patient relationships, and the governance of private medicine.

 

RESUMEN
Mensajes preventivos fallidos y establecimiento de conductas
en la medicina general A partir de una encuesta sobre la atención preventiva llevada a cabo en la práctica de la medicina general, el artículo muestra cómo algunos médicos despliegan en las entrevistas una retórica agresiva y descalificante hacia los pacientes reacios a sus recomendaciones higiénico-dietéticos. El foco se pone en esos momentos que se oponen a los ideales de la educación para la salud y el modelo profesional generalista. El análisis requiere un retorno metodológico sobre las condiciones en que surgieron
tales declaraciones para tratar luego de entender lo que revelan acerca de las transformaciones del objeto del trabajo médico y de la autoridad médica sobre las conductas. Más allá de los desajustes de la consulta, nuestra tesis es que estos reclamos aparecen frente al surgimiento de los principales cambios de paradigma que afectan simultáneamente los modelos de conocimiento en materia de salud, de relación terapéutica y de gobernanza de la medicina liberal.

(Commentaire) Du médecin savant au médecin compétent. Une analyse des limites du modèle paternaliste en médecine générale
Claude Attali, Pauline Mazabrard

 

 

Pratiques non conventionnelles et articulation des soins
en cancérologie. Le rôle actif des patients
Myriam Joël, Vincent Rubio
Résumé. À partir d’une enquête qualitative menée auprès de 50 patients pris en charge dans deux centres de lutte contre le cancer en France, les auteurs s’interrogent sur le recours des patients aux pratiques non conventionnelles. Ils montrent que ce type de recours renseigne sur le travail d’articulation à l’oeuvre en cancérologie, et mettent en évidence le rôle actif des patients. Les résultats présentés invitent ainsi à penser en termes d’empowerment l’expérience du cancer et le parcours thérapeutique
que celle-ci implique.
Mots-clés : articulation, cancer, empowerment, patients, pratiques non conventionnelles.

ABSTRACT
unconventional practices and care coordination in oncology.
The active role of patients This article is based on qualitative research conducted in two French medical centers specialized in the treatment of cancer. We examine the use made of unconventional care practices by patients. Through this case, we reflect on the practices of articulation at work in oncology, highlighting
the active role of patients. Results encourage to analyze the experience of cancer and the therapeutic itineraries of patients through the lens of empowerment.

RESUMEN
Practicas no convencionales y coordinación de cuidados
en cancerología. El papel activo de los pacientes A partir de una encuesta cualitativa de cincuenta pacientes tratados en dos
centros de lucha contra el cáncer en Francia, los autores cuestionan el recuso de los pacientes a las prácticas no convencionales. Muestran que este tipo de recurso informa acerca del trabajo de coordinación que se maneja en cancerología y pone de relieve el papel activo de los pacientes. Los resultados presentados invitan a pensar a la experiencia del cáncer y a la ruta terapéutica que esta implica en términos de empowerment.

 

(Commentaire) Place des pratiques non conventionnelles
à visée thérapeutique dans l’organisation médicale
Stéphanie Träger

La mondialisation des risques – Une histoire politique et transnationale des risques sanitaires et environnementaux, Soraya Boudia et Emmanuel Henry (dir.)

Qu’il s’agisse de catastrophes comme Bhopal, Tchernobyl ou Fukushima, des effets délétères des polluants chimiques ou des épidémies, les risques se déploient à l’échelle du monde. Ce livre interroge les mécanismes et les enjeux de la mondialisation des risques sanitaires et environnementaux. L’analyse, fondée sur des enquêtes ou des études de cas, se déploie de la fin du XIXe siècle jusqu’à la période contemporaine. Elle suit ce processus de globalisation, de régulation des risques et l’évolution des conditions d’expertise scientifique.

Avec le concours du SAGE et le soutien du CERMES3 et de l’IRISSO.

1442407690

Le numéro 7 de la Revue d’histoire de la protection sociale

couverture_rhps_7

SOMMAIRE DE LA REVUE D’HISTOIRE DE LA PROTECTION SOCIALE N° 7 – 2014

- La protection de l’enfance à l’Hospice St-Joseph des Soeurs Grises de Montréal (1854-1911) par Marie-Christine Giroux
- Le gouvernement des grossesses en France (1920-1970) par Fabrice Cahen
- L’enfermement des aliénés. L’asile de Stephansfeld (Bas-Rhin, 1835-1860 et la loi de 1938) par Lydie Couturier
- Le placement public à Paris. De la bienfaisance à la lutte contre le chômage (1880-1910) par Benjamin Jung
- Georges Cahen-Salvador. Un réformateur social dans la haute administration française (1875-1963) par Alain Chatriot

SOURCES ET TEMOIGNAGES

- Un des fondateurs des assurances sociales : Georges Cahen-Salvador par Michel Laroque

- Georges Cahen-Salvador et les assurances sociales par Pierre Laroque

- Rapport sur le nouveau projet de loi sur les assurances sociales (1921). Extraits par Georges Cahen-Salvador

COMPTES-RENDUS

Penser la protection sociale

- Eric Jabbari, « Pierre Laroque and the Welfare State in Postwar France) » par Bruno Valat
- Christine Moissinac et Yves Roussel, « Jules-Louis Breton (1872-1940) Un savant parlementaire) » par Catherine Rollet

Institutions

- Mathieu Peter, « Les orphelinats du Tarn sous la Troisième République) » par Catherine Rollet
- Yannick Marec et Daniel Réguer, « De l’hospice au domicile collectif. La vieillesse et ses prises en charge de la fin du XVIIIe siècle à nos jours) » par Marthe Gilson
- Florence Weber, Loïc Trabut, Solène Billaud (dir), « Le salaire de la confiance. L’aide à domicile aujourd’hui) » par Pierre Vidal-Naquet

L’Etat social catégoriel ?

- Christèle Chaineaud, « La protection sociale contemporaine de la veuve (1870-1945)) » par Peggy Bette
- Tom Chevalier, « L’Etat-providence et les jeunes) » par Léa Lima

ACTUALITES DE L’ASSOCIATION POUR L’ETUDE DE L’HISTOIRE DE LA SECURITE SOCIALE

  • Activités générales
  • Activités des comités régionaux
  • Publications
  • Prix 2014

Volume 33, Numéro 2, juin 2015

Les économies de la promesse anti-âge. Le cas de la DHEASébastien Dalgalarrondo, Boris Hauray
Résumé. L’affirmation d’une promesse anti-âge constitue une étape
déterminante dans le processus contemporain de médicalisation du
vieillissement. Ce texte porte sur les conditions d’émergence de cette nouvelle offre thérapeutique en France. En suivant le parcours scientifique, médiatique et commercial de la déhydroépiandrostérone (DHEA), une hormone présentée au début des années 1990 comme une possible « fontaine de jouvence », les auteurs montrent que le succès de ce médicament aux propriétés incertaines est le fruit d’une économie de la promesse anti-âge dont ils explicitent les différentes dimensions.

ABSTRACT
The economies of anti-aging promises. The DHEA case

The development of an anti-aging promise is a milestone in the contemporary medicalization process of aging. this text focuses on the conditions of emergence of this new therapeutic option in France, following the scientific and commercial trajectory of DHEA, which was presented in the 90s as a “fountain-of-youth” hormone. It shows that the consumption of this product with uncertain properties is the result of an anti-aging promise economy and analyzes its different dimensions.

RESUMEN
Las economías de la promesa anti-envejecimiento. El caso de la DHEA
El desarrollo de una promesa anti-envejecimiento es un hito en el proceso de medicalización contemporánea de envejecimiento. Este texto trata de las condiciones de surgimiento de esta nueva opción terapéutica en Francia, analizando la trayectoria científica y comercial de la DHEA, una hormona que se describió como « fuente de juventud » en los años 90. Muestra que el consumo de esta medicamento es el resultado de una economía de la promesa anti-envejecimiento y examina sus dimensiones.

(Commentaire) Prolongation de la vie et médecine d’amélioration
Jean-Noël Missa

 

« Pour eux c’est seulement à propos de la mortalité ». La production des données et ses conséquences dans le déroulement d’un essai clinique – Charlotte Brives

Les essais cliniques randomisés (ECR) sont l’objet de nombreuses études, que ce soit dans le cadre de l’anthropologie médicale ou des science studies. Peu de travaux cependant se concentrent sur le
design des essais, sur la façon dont ceux-ci posent les questions et tentent d’y répondre. Pourtant, si les essais se conforment tous aux exigences de l’expérimentation scientifique, il serait préjudiciable de considérer qu’ils le font tous de la même manière, et avec les mêmes objectifs. Au travers de l’ethnographie fine d’un essai thérapeutique mené à Abidjan (Côte d’Ivoire) sur la mise sous traitement précoce de patients infectés par le VIH, cet article propose de montrer comment la question posée par l’essai implique une conception du soignant, du participant, du soin et de la santé qui lui sont propres, et a des conséquences tant sur les données produites que sur la façon dont celles-ci pourront être reproduites à plus large échelle.

ABSTRACT
“It’s just about mortality for them”. Data production
and its consequences on the proceeding of a clinical trial

Randomized clinical trials (RCts) are the subject of many studies,
whether in the context of medical anthropology or of science studies. Few studies, however, focus on the design of the trials, on how they ask the questions and try to answer them. However, if the tests are all in compliance with the requirements of scientific experiment, it would be detrimental to consider that they all do the same manner and with the same objectives. through the ethnography of a clinical trial on patients infected with HIV conducted in Abidjan (Côte d’Ivoire), this study aims to show how the question posed by the trial involves specific conceptions of caregivers, participants, care and health, and has consequences both on the data produced and on how they can be replicated on a larger scale.
RESUMEN
« Para ellos es solamente acerca de la mortalidad. » La producción
de datos y sus consecuencias en el desarrollo de un ensayo clínico

Los ensayos clínicos aleatorios (ECA) son objeto de muchos estudios, ya sea en el contexto de la antropología médica o de los estudios científicos. Sin embargo, pocos estudios se centran en el diseño de los ensayos, sobre la manera en que se plantean preguntas y tratan de responderlas. No obstante, si las pruebas se ajustan a todos los requisitos de la experimentación científica, sería perjudicial considerar que todas lo hacen de la misma manera y con los mismos objetivos. A través de la etnografía fina de un ensayo terapéutico llevado a cabo en Abidján (Costa de Marfil) acerca de la implementación precoz de un tratamiento a pacientes infectados con el VIH, este artículo tiene como objetivo mostrar cómo la pregunta formulada por el ensayo implica una concepción del cuidador, del participante, del cuidado y de la salud que le son propios, y tiene implicaciones tanto en los datos producidos como en la manera en que éstos pueden ser replicados a mayor escala.

(Commentaire) Les essais cliniques et le contrôle de l’interaction : le cas singulier de l’évaluation des psychothérapies
Philippe Le Moigne

 

Imputer, reprocher, demander réparation. une sociologie
de la plainte en matière médicale – Janine Barbot, Myriam Winance, Isabelle Parizot

L’article étudie les plaintes des patients (ou de leurs proches)
qui s’estiment victimes de préjudices liés à l’activité médicale. Sur la
base d’un corpus de courriers adressés au dispositif de règlement amiable créé par la loi du 4 mars 2002, nous analysons les trois opérations critiques qui structurent la plainte : imputer des dommages à des soins, reprocher des pratiques ou des conduites inappropriées et formuler des demandes en matière de réparation. Au travers de ces opérations critiques, nous mettons en évidence les manières par lesquelles les plaignants construisent des modes de raisonnement et de mise en cause, mobilisent des horizons d’attentes vis-à-vis des soins et conçoivent les possibilités d’apaisement des souffrances qu’ils leur attribuent. Nous
identifions ainsi différentes sources d’ajustement et de désajustement entre ces perspectives profanes de la plainte et le travail effectué par le dispositif.

ABSTRACT
Attributing, blaming, demanding repair. A sociology of medical complaint

the article examines complaints made by patients (or their families) who consider they have been victims of medical injury. Using a corpus of
letters addressed to the out-of-court settlement mechanism created under the law dated 4th March 2002, we analyse the three critical operations that make up the complaint: attributing the injury to the care received, blaming inappropriate practice or conduct, making a request for repair. We use these critical operations to highlight the ways in which plaintiffs construct lines of reasoning and blame, mobilize expectations regarding care and conceive possibilities for alleviating the attributed suffering. We question the different sources of adjustment and maladjustment between these lay perspectives and the way the mechanism handles complaints.
RESUMEN
Imputar, culpar, solicitar reparación. Sociología de las denuncias en el campo de la medicina

El artículo examina las denuncias de los pacientes (o de sus familiares)
que se consideran víctimas de daños y perjuicios asociados a la actividad
médica. En base a un corpus de cartas dirigidas al mecanismo de solución
amistosa establecido por la Ley de 4 de marzo de 2002, analizamos las
tres operaciones fundamentales que estructuran la denuncia : imputar
daños a la atención, reprochar prácticas o conductas inapropiadas, hacer
peticiones en materia de reparación. A través de estas operaciones
críticas, destacamos las formas en que los demandantes construyen
modos de razonamiento y de cuestionamiento, movilizando horizontes de
expectativas en relación a los cuidados y concibiendo las posibilidades de
alivio del padecimiento que les atribuyen. Así, identificamos diferentes
fuentes de ajuste y desajuste entre estas perspectivas profanas de la
denuncia y el trabajo realizado por el dispositivo.

(Commentaire) « Inacceptable ! » : critiquer et faire valoir ses droits
en tant que patient
Fabrizio Cantelli

Volume 33, Numéro 1, mars 2015

Michal Raz 

Médecins israéliens face au diagnostic prénatal des foetus intersexués

Résumé. Si la gestion médicale de l’intersexuation se fait principalement au moment de la naissance, les développements du diagnostic prénatal ont récemment rendu possible sa détection dès la grossesse. Israël, où l’usage de ces techniques est en essor, est un lieu intéressant pour étudier le dispositif médical à l’égard des foetus soupçonnés d’avoir un sexe atypique. L’émergence de la possibilité de voir et d’examiner, in utero, les organes génitaux ainsi que les chromosomes sexuels, fait apparaître de nouvelles questions médicales mais aussi politiques et sociologiques, sur lesquelles il paraît important de réfléchir. La gestion médicale de ces cas est traversée de tensions. Cet article propose de voir comment l’équipe
médicale d’un hôpital en Israël les décrit et les régule, et selon quels
critères de jugement. L’exemple du micropénis est particulièrement intéressant pour comprendre le contexte d’incertitude et les normes du genre qui régulent les cadres de la pensée et de la pratique médicale du sexe.

(Commentaire ) Cynthia Kraus

Diagnostiquer les fœtus intersexués : quoi de neuf docteurs ?

 

Georges Djohy, Ange Honorat Edja, Serge Mahugnon Djohy

Représentations populaires de la méningite épidémique dans un contexte de changement climatique au Nord Bénin

Résumé. Une étude socio-anthropologique a été conduite au Nord-Bénin pour analyser les représentations sociales de la méningite dans un environnement en mutation. Selon ces représentations, la méningite serait une maladie du cou causée par le soleil, le vent, la saleté ou relevant parfois de l’inconnu et ciblant surtout les êtres innocents comme les enfants. Des potions locales et d’autres produits provenant des grandes villes du pays, du Nigéria, de la Côte-d’Ivoire ou de la Chine, sont exploités dans la
prévention et la guérison. Les pratiques magico-religieuses et divinatoires occupent aussi une place importante. Certaines populations pratiquent l’isolement pour limiter la contagion. Le recours à un spécialiste ou un centre de santé n’intervient que lorsque les traitements susmentionnés échouent. La vaccination est perçue comme une stratégie efficace, mais elle est entravée par différents facteurs liés aussi bien aux bénéficiaires qu’au personnel de santé. Les femmes jouent un rôle important dans le suivi des symptômes et le lancement des alertes. Les hommes apparaissent
comme les seuls décideurs et se présentent également comme des
guérisseurs de la maladie. Une politique épidémiologique orientée vers le genre pourrait permettre d’accroître le contrôle de la méningite.

(Commentaire) Emmanuel Eliot

Représentations sociales et épidémies : entre espace, savoir et pouvoir

 

Mathieu Quet

Sécurisation pharmaceutique et économies du médicament Controverses globales autour des politiques anti-contrefaçon

Résumé. Cet article analyse les politiques de sécurisation des marchés pharmaceutiques à travers le prisme de la lutte contre la contrefaçon. À partir d’une étude des conflits provoqués par les dispositifs législatifs et douaniers de lutte contre la contrefaçon en Inde, au Kenya et dans l’Union européenne, l’article met en évidence les tensions et les contradictions qui animent le discours anti-contrefaçon. Ces conflits ont conduit à défaire le couple « sécurité/propriété intellectuelle » et à montrer les multiples enjeux qui animent les pratiques de sécurisation. L’article revient sur les critiques adressées à ces politiques pour souligner que toute pratique sécuritaire implique le choix d’une économie (production,
distribution, consommation). Il montre ainsi que la sécurité produit des flux pharmaceutiques plus qu’elle ne les encadre, et que toute sécurisation doit être considérée dans un cadre dynamique où les acteurs explorent des solutions multiples, les confrontent et les pensent comme autant d’économies concurrentes.

 (Commentaire)  Carine Baxerres

Le discours sur les faux médicaments : maintenir la domination du marché pharmaceutique au temps de la libéralisation de la distribution

La santé : du public à l’intime par Anastasia Meidani, Émilie Legrand, Béatrice Jacques – Paru aux Presses de l’EHESP

Ouvrage de la collection « Recherche santé social » dirigée par  François-Xavier Schweyer, professeur au Département des sciences humaines, sociales et des comportements de santé (SHSC) de l’EHESP.

La santé : du public à l'intime

Dans la période contemporaine, plus que jamais, les expériences de la santé, de la maladie, de la vieillesse et du handicap se constituent à l’intersection des sphères privée et publique. D’un côté la santé publique « dé-privatise » les actes et les préoccupations de santé, de l’autre, les pratiques individuelles façonnent certains dispositifs institutionnels et/ou législatifs et en même temps se « dé-singularisent ». Les individus doivent à la fois se réapproprier le message institutionnel et être en capacité de donner à une expérience intime un caractère public.

Si la sociologie de la santé s’est amplement développée depuis les années 1970, l’interface public-privé et la porosité de ses frontières a été peu interrogée. Les analyses de cet ouvrage apportent un nouveau regard sur ce qui circule entre les sphères privée et publique afin de rendre intelligibles les mécanismes sociaux qui sous-tendent cette interface.

Comment s’opère le mouvement de dé-privatisation de la santé, selon quels ressorts, enjeux, limites ? Comment le privé s’immisce-t-il, façonne-t-il, imprègne-t-il la sphère publique de la santé ? En partant des situations empiriques les plus représentatives, cet ouvrage invite sociologues, étudiants, professionnels de santé, usagers et citoyens à porter leur attention sur l’articulation public/privé dans le champ de la santé.

Anastasia MEIDANI est maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Toulouse 2 et chercheure au LISST-CERS.

Émilie LEGRAND est maîtresse de conférences en sociologie à l’université du Havre et chercheure à l’UMR IDEES.

Béatrice JACQUES est maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Bordeaux et chercheure au Centre Émile Durkheim.

Avec les contributions de : N. Adhéra, G. Bloy, C. Claeys, P. Dufour, E. Fillion, C. Fournier, S. Gendarme, B. Jacques, J. Kivits, S. Knobé, É. Legrand, A. Meidani, É. Mieulet, L. Rigal, D. Torny.

 

Volume 32, Numéro 4, décembre 2014

Henri Bergeron et Constance Nathanson     

Faire une loi, pour faire la loi. La loi de Santé publique d’août 2004

Résumé. Le Parlement français a adopté une loi en août 2004, considérée par ses promoteurs comme la première loi de santé publique depuis celle de 1902.  À partir du cadre théorique défini par Abbott, l’analyse qui suit se fonde principalement sur l’étude d’archives et d’interviews réalisées avec ceux qui ont participé à son élaboration. Elle montre que les raisons au principe de la formation de la loi sont multiples : la loi signe la compétition entre des élites administratives et des experts de la santé publique et de l’épidémiologie sur ce que signifie une politique de santé publique ;
elle vise également à responsabiliser les individus, les enjoignant
d’adopter des comportements bénéfiques à leur santé ; elle est, enfin, l’instrument par lequel un nouveau ministre de la Santé entend se distinguer d’initiatives ministérielles précédentes. Finalement, les processus sociopolitiques de conception de cette loi, par un réseau élitaire resserré, dessinent une morphologie typique des processus d’inscription sur l’agenda des questions de santé publique en France. Nous discutons en conclusion la question des modes de légitimation de l’action publique contemporaine.
Mots-clés : loi de santé publique, professions, mise sur agenda.

Denis Roy

Par-delà la loi, renouveler les pratiques de la santé publique (Commentaire)

 

 

Baptiste Brossard    

Un test rudimentaire mais pratique. Enquête sur le succès du Mini-Mental State

Résumé. Le Mini-Mental State Examination (MMSE) est, à l’échelle
internationale, le test neuropsychologique le plus utilisé dans le processus diagnostique des démences liées à l’âge ainsi que dans les recherches médicales traitant de ces thématiques. Cet article propose de comprendre ce succès en revenant sur l’histoire de ce test et sur son appropriation, notamment, par les chercheurs en médecine, les gériatres et les autorités de santé. Il aboutit à la conclusion que, si le MMSE est souvent décrit comme rudimentaire par les acteurs en question, ce test suscite une « convergence de sens pratiques », c’est-à-dire qu’il correspond particulièrement
aux attentes professionnelles de ces groupes.
Mots-clés : gériatrie, Mini-Mental State Examination, vieillissement,
cognition.

Bernard Croisile

Le MMS, un incontournable de la neuropsychologie (Commentaire)

 

Anne-Marie Waser, Dominique Lhuilier,    Guillaume Huyez-Levrat, Frédéric Brugeilles, Pierre Lénel

 Maladies chroniques, handicap et gestion des situations de travail

Résumé. La prise en compte conjointe des points de vue des travailleurs, de l’encadrement et des directions d’entreprises sur la question de la gestion des situations de travail de salariés concernés par la maladie chronique ou le handicap montre des intérêts différents des dispositifs accompagnant l’obligation légale d’emploi de personnes handicapées. L’étude de deux entreprises, l’une dans le secteur du nettoyage, l’autre dans les métiers de caisse ou de logistique, montre que les bénéfices de ces dispositifs
sont réels et, dans une certaine mesure, partagés car ils accompagnent une relative « paix sociale » entretenue par certaines tolérances (retards, absences imprévues, faible productivité). Ces bénéfices, ainsi qu’une gestion de ces personnels reconnue comme humaine et des conditions d’emploi perçues comme favorables (contrat à durée indéterminée, recrutement de salariés ayant une reconnaissance de leur handicap, maintien dans l’emploi) ont pour conséquence de masquer la pénibilité du travail. Ne pouvant guère prétendre à des emplois plus valorisant ou échapper à cette relation de subordination, le maintien ou l’accès à l’emploi de ces personnels cumulant des handicaps se font au risque des conséquences sur la santé d’un travail pénible, usant où finalement peu d’actions sont engagées pour l’amélioration des conditions du travail.
Mots-clés : maladies chroniques, handicap, travail, emploi.

Nathalie Ferré     

Le droit des salariés malades : entre maintien dans l’entreprise, inaptitude et éviction (ou mise à l’écart) (Commentaire)

 

La rédaction a reçu – Vers une pharmaceuticalisation de la société ?

Vers une pharmaceuticalisation de la société ?

Le médicament comme objet social

Au moment où le médicament dépasse les frontières nationales et celles de la médecine thérapeutique, il est essentiel de s’interroger sur les nouveaux espaces sociaux dont il redéfinit les limites. Cet ouvrage présente les effets sociaux du médicament à partir du brouillage et du déplacement de trois de ces frontières, celles entre le normal et le pathologique, entre l’inclusion et l’exclusion sociale, entre la nature et la culture.

L’extension du domaine pharmaceutique s’est réalisée de manière inédite à l’échelle planétaire par la diffusion des médicaments et des essais cliniques, mais aussi sur les plans plus quotidiens et individuels de la vie sociale : travail, relations sexuelles, réussites scolaires. L’élargissement de l’usage des médicaments et les usages non médicaux montrent aujourd’hui combien le médicament échappe au seul contrôle médical. Le terme « pharmaceuticalisation » désigne précisément la façon dont des moments de la vie deviennent des opportunités pour l’industrie pharmaceutique.

Le médicament est toutefois, comme le montrent les contributions de cet ouvrage, plus complexe qu’un simple objet pharmaceutique. Il est plus particulièrement analysé dans ce livre comme un objet permettant de faire évoluer non seulement les frontières du normal et du pathologique, mais aussi celles de l’inclusion et de l’exclusion sociale, sans nécessairement passer par le pouvoir médical. L’évolution technologique de ces dernières années et les effets matériels du médicament invitent également à étudier comment celui-ci contribue à faire évoluer la frontière entre nature et culture. Les textes rassemblés dans cet ouvrage, issus de l’anthropologie, de l’histoire et de la sociologie, présentent ces nouvelles frontières du médicament comme objet social dans les sociétés du Nord ou du Sud, à partir de problèmes liés à la santé mentale, au tabagisme, au VIH ou au cholestérol.

2016, 294 pages, D4558, ISBN 978-2-7605-4558-8

En savoir plus

La rédaction a reçu – Les métamorphoses de l’assurance maladie : Conversion managériale et nouveau gouvernement des pauvres

À partir d’une enquête ethnographique réalisée dans une caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de la région parisienne, cet ouvrage décrit minutieusement la mise en œuvre de la réforme managériale de l’assurance maladie. L’évaluation de la « qualité de service » et des compétences des agents se réduit à une norme strictement quantitative, au mépris de la satisfaction des besoins des usagers les plus précaires. De là sourd une véritable souffrance chez les agents les plus attachés à l’« utilité sociale » de leur mission.

Avec le soutien du Comité d’histoire de la sécurité sociale et de l’AEHSS, du Centre européen de sociologie et de science politique et de l’université Paris 8 (Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris).

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4225