The Walls Don’t Speak / Les murs ne parlent pas – Jean-Robert Dantou et Florence Weber

La trilogie The Walls Don’t Speak (Les murs ne parlent pas) est le résultat d’un dialogue de trois ans entre le photographe Jean-Robert Dantou et une équipe pluridisciplinaire en Sciences Sociales dirigée par l’anthropologue Florence Weber. Le photographe installe son studio dans diverses institutions (foyers de postcure psychiatrique, cliniques privées, hôpitaux psychiatriques) ainsi qu’au-delà de leurs murs ; travaillant directement avec les patients, leurs amis, leur famille et les soignants, sur des images significatives à leurs yeux. Dans la première partie, les auteurs mettent en perspective les représentations de la folie dans l’histoire de la photographie et proposent une série d’objets et textes présentés comme des fenêtres sur le quotidien de ceux qui sont décrits comme fous. Dans la deuxième partie, ils réfléchissent sur les frontières de la folie au travers d’une série de portraits où patients et soignants d’un foyer de postcure psychiatrique sont photographiés sans distinction. La troisième partie est un essai combinant photographie et écriture questionnant les limites de ce qui peut être photographié à l’intérieur d’une unité psychiatrique fermée.

The Walls Don't Speak / Les murs ne parlent pas


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *