Pour en savoir plus, assistez à la présentation au CSO le 21 février 2019


http://www.cso.edu/fiche_evenement.asp?even

2019 sonne la fin du troisième Plan cancer. Depuis 2003, chaque nouveau Plan est précédé de rapports et de débats concernant l’évaluation de l’engagement de l’État dans les politiques de lutte contre le cancer.

Alors que l’éventuel quatrième Plan n’a pas encore livré ses contours, le présent ouvrage invite à porter un regard sociologique sur les politiques passées, en abordant les principaux enjeux de la lutte contre le cancer: la recherche, les pratiques de soin, la place accordée aux patients, l’organisation de la prise en charge du dépistage, le prix des traitements médicamenteux, la place des médecins et les transformations de leurs pratiques du fait des innovations biomédicales…

Par des enquêtes empiriques conduites en France, les auteurs proposent de rendre compte des formes de l’action publique et de ses effets sur les dynamiques professionnelles et marchandes dans le secteur de la cancérologie.

Adoptant une perspective d’analyse au plus près des pratiques et des discours des acteurs, cet ouvrage donne matière à penser les défis actuels pour les patients et leurs associations, les professionnels de santé et de la recherche, et les autorités publiques.

Remerciements 2018

Le comité de rédaction de Sciences Sociales et Santé remercie les lecteurs suivants pour leur expertise des articles soumis au cours de l’année 2018 !

Aust Jérôme

Bikourane Nabil
Bondaz Julien
Bonnet Emmanuel
Borelle Céline

Carde Estelle
Caremel Jean-François
Catusse Myriam
Com-Ruelle Laure
Cresson Geneviève

Daubas-Letourneux V. David Pierre-Marie
Déplaude Marc-Olivier
Derbez Benjamin
Duclos Vincent


Egrot Marc
Ennuyer Bernard


Faure Olivier
Fernandez Fabrice


Gaudillière Jean Paul
Gelly Maud
Girard Gabriel
Gobatto Isabelle
Gomez-Temesio Veronica
Gruénais Marc-Eric


Haxaire Claudie
Hardy Anne-Chantal
Hennion Antoine

Jaffré Yannick


Lachenal Guillaume Leclerc Olivier
Le Hénaff Yannick
Leibing Annette
Léobon Alain
Löwy Ilana


Marche Hélène
Marichalar Pascal
Mathieu-Fritz Alex
Ménoret Marie
Milhet Maïtena

Nadai Eva
Pannier Emmanuel
Pillon Jean-Marie
Pourette Dolores
Prete Giovanni

Quagliariello Chiara

Rot Gwenaële

Sallée Nicolas


Tantchou Josiane Teixeira Maria

Vaillant Zoé Vezinat Nadège

Waser Anne-Marie Weller Jean-Marc Willems Dick


Pierre bonny

Une approche psychanalytique de la prévention auprès des sujets gays

L’épidémie de sida touche principalement les homosexuels masculins, une « population » pourtant bien informée des moyens de prévention. Les explications courantes des expositions aux risques prennent rarement en compte les logiques engagées par les sujets.L’ouvrage, issu d’une recherche doctorale en psychologie clinique, propose un regard novateur sur la question de la prise de risques en relevant l’enjeu de l’analyse de ces logiques subjectives. Dans le prolongement de Freud et de Lacan, la thèse qu’il développe est la suivante : chez certains sujets, le sida prend une fonction fétichiste pouvant amener à des conduites d’exposition au risque ou de protection contre le risque. Cette variabilité est analysée comme un pari inconscient, dans lequel le sujet formule par l’acte une question fondamentale sur son existence.À rebours de toute visée normative, cette approche prend une position singulière et éthique dans les débats de santé publique. Elle montre que dans le domaine de la recherche en psychopathologie clinique, la psychanalyse lacanienne est une pratique et une pratique et théorie nécessaire.

Presses Universitaires de Rennes,"Clinique Psychanalytique , Psychopathologie", 2018, 222 p.
http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4746