Archives par mot-clé : libre-arbitre

Vient de paraitre – Volume 34, Numéro 4, décembre 2016

Interdire l’alcool ou soigner l’alcoolisme ? Flux et reflux
de la médicalisation de l’alcoolisme aux États-Unis (1860-1995)
Dominique Vuillaume
Résumé. Cet article a pour point de départ le paradoxe américain sur la question de l’alcool : la vitalité des mouvements de tempérance n’a pas dissuadé une partie du corps médical de rechercher très tôt des solutions thérapeutiques pragmatiques pour soigner l’alcoolisme. Pour autant, peut-on parler d’une véritable médicalisation de l’alcoolisme au sens d’Irving Zola et de ses successeurs ? Pour répondre à cette question, l’article revient sur le développement difficile d’une clinique de l’alcoolisme outre-Atlantique au-delà des pétitions de principe énonçant que l’alcoolisme est une maladie. De l’effondrement de la première clinique alcoolique au début du xxe siècle à sa résurgence après l’abolition de la prohibition, quelque chose de profondément original finit par émerger mais il ne s’agit pas d’une clinique classique : c’est plutôt une clinique sociale, une clinique de la restauration du libre-arbitre dans une problématique
spécifiquement américaine.

Circulations transatlantiques aux origines de l’alcoologie Michel Craplet (Commentaire)

 

Critiques et formes de résistance d’une médecine sous influence.
Les médecins du don face à la rationalisation de leurs pratiques Renaud Crespin

Résumé. Depuis les crises sanitaires des années 1990, peu de travaux ont porté sur la façon dont les réformes de la transfusion sanguine ont transformé les pratiques médicales de cet espace professionnel. Comment les médecins du don, qui assurent quotidiennement la sécurité sanitaire en sélectionnant les donneurs de sang, s’approprient-ils les instruments normatifs qui cadrent leur activité de prévention des risques ? Sans réduire l’analyse à celle de l’homogénéisation des pratiques médicales, nous répondons en rendant compte d’une pluralité des usages des référentiels
de contre-indications au don du sang, diversité qui permet de caractériser des points de critique et des lignes de résistance aux réformes sanitaires et managériales selon les trajectoires professionnelles et les positions que les médecins du don occupent au sein des différents sites bretons dans lesquels l’enquête a été menée.

Exercer le don. Entre transparence et invisibilité Florence Paterson (Commentaire)

Risque VIH et réflexivité. Logiques de prévention chez des gais séropositifs   Gabriel Girard

Résumé. En s’appuyant sur une enquête qualitative auprès d’hommes gais vivant avec le VIH en France, cet article vise à éclairer les contextes sociaux de la réflexivité préventive. Alors que l’épidémie est caractérisée comme « hors de contrôle » par la santé publique, on s’intéresse ici à la manière donc des homosexuels séropositifs composent avec les risques sanitaires, sociaux et moraux liés au VIH/sida à l’ère des traitements antirétroviraux.
L’analyse permet d’envisager la perception du danger comme un ensemble de processus dynamiques, mettant en jeu le sentiment
de vulnérabilité et le degré de maitrise du risque. Il s’agit ainsi
d’étudier les contextes des arbitrages préventifs, en mettant en lumière différents mécanismes de réflexivité.

Diversité des approches du risque VIH Michael Bochow (Commentaire)