Archives par mot-clé : vieillissement

Volume 33, Numéro 2, juin 2015

Les économies de la promesse anti-âge. Le cas de la DHEASébastien Dalgalarrondo, Boris Hauray
Résumé. L’affirmation d’une promesse anti-âge constitue une étape
déterminante dans le processus contemporain de médicalisation du
vieillissement. Ce texte porte sur les conditions d’émergence de cette nouvelle offre thérapeutique en France. En suivant le parcours scientifique, médiatique et commercial de la déhydroépiandrostérone (DHEA), une hormone présentée au début des années 1990 comme une possible « fontaine de jouvence », les auteurs montrent que le succès de ce médicament aux propriétés incertaines est le fruit d’une économie de la promesse anti-âge dont ils explicitent les différentes dimensions.

ABSTRACT
The economies of anti-aging promises. The DHEA case

The development of an anti-aging promise is a milestone in the contemporary medicalization process of aging. this text focuses on the conditions of emergence of this new therapeutic option in France, following the scientific and commercial trajectory of DHEA, which was presented in the 90s as a “fountain-of-youth” hormone. It shows that the consumption of this product with uncertain properties is the result of an anti-aging promise economy and analyzes its different dimensions.

RESUMEN
Las economías de la promesa anti-envejecimiento. El caso de la DHEA
El desarrollo de una promesa anti-envejecimiento es un hito en el proceso de medicalización contemporánea de envejecimiento. Este texto trata de las condiciones de surgimiento de esta nueva opción terapéutica en Francia, analizando la trayectoria científica y comercial de la DHEA, una hormona que se describió como « fuente de juventud » en los años 90. Muestra que el consumo de esta medicamento es el resultado de una economía de la promesa anti-envejecimiento y examina sus dimensiones.

(Commentaire) Prolongation de la vie et médecine d’amélioration
Jean-Noël Missa

 

« Pour eux c’est seulement à propos de la mortalité ». La production des données et ses conséquences dans le déroulement d’un essai clinique – Charlotte Brives

Les essais cliniques randomisés (ECR) sont l’objet de nombreuses études, que ce soit dans le cadre de l’anthropologie médicale ou des science studies. Peu de travaux cependant se concentrent sur le
design des essais, sur la façon dont ceux-ci posent les questions et tentent d’y répondre. Pourtant, si les essais se conforment tous aux exigences de l’expérimentation scientifique, il serait préjudiciable de considérer qu’ils le font tous de la même manière, et avec les mêmes objectifs. Au travers de l’ethnographie fine d’un essai thérapeutique mené à Abidjan (Côte d’Ivoire) sur la mise sous traitement précoce de patients infectés par le VIH, cet article propose de montrer comment la question posée par l’essai implique une conception du soignant, du participant, du soin et de la santé qui lui sont propres, et a des conséquences tant sur les données produites que sur la façon dont celles-ci pourront être reproduites à plus large échelle.

ABSTRACT
“It’s just about mortality for them”. Data production
and its consequences on the proceeding of a clinical trial

Randomized clinical trials (RCts) are the subject of many studies,
whether in the context of medical anthropology or of science studies. Few studies, however, focus on the design of the trials, on how they ask the questions and try to answer them. However, if the tests are all in compliance with the requirements of scientific experiment, it would be detrimental to consider that they all do the same manner and with the same objectives. through the ethnography of a clinical trial on patients infected with HIV conducted in Abidjan (Côte d’Ivoire), this study aims to show how the question posed by the trial involves specific conceptions of caregivers, participants, care and health, and has consequences both on the data produced and on how they can be replicated on a larger scale.
RESUMEN
« Para ellos es solamente acerca de la mortalidad. » La producción
de datos y sus consecuencias en el desarrollo de un ensayo clínico

Los ensayos clínicos aleatorios (ECA) son objeto de muchos estudios, ya sea en el contexto de la antropología médica o de los estudios científicos. Sin embargo, pocos estudios se centran en el diseño de los ensayos, sobre la manera en que se plantean preguntas y tratan de responderlas. No obstante, si las pruebas se ajustan a todos los requisitos de la experimentación científica, sería perjudicial considerar que todas lo hacen de la misma manera y con los mismos objetivos. A través de la etnografía fina de un ensayo terapéutico llevado a cabo en Abidján (Costa de Marfil) acerca de la implementación precoz de un tratamiento a pacientes infectados con el VIH, este artículo tiene como objetivo mostrar cómo la pregunta formulada por el ensayo implica una concepción del cuidador, del participante, del cuidado y de la salud que le son propios, y tiene implicaciones tanto en los datos producidos como en la manera en que éstos pueden ser replicados a mayor escala.

(Commentaire) Les essais cliniques et le contrôle de l’interaction : le cas singulier de l’évaluation des psychothérapies
Philippe Le Moigne

 

Imputer, reprocher, demander réparation. une sociologie
de la plainte en matière médicale – Janine Barbot, Myriam Winance, Isabelle Parizot

L’article étudie les plaintes des patients (ou de leurs proches)
qui s’estiment victimes de préjudices liés à l’activité médicale. Sur la
base d’un corpus de courriers adressés au dispositif de règlement amiable créé par la loi du 4 mars 2002, nous analysons les trois opérations critiques qui structurent la plainte : imputer des dommages à des soins, reprocher des pratiques ou des conduites inappropriées et formuler des demandes en matière de réparation. Au travers de ces opérations critiques, nous mettons en évidence les manières par lesquelles les plaignants construisent des modes de raisonnement et de mise en cause, mobilisent des horizons d’attentes vis-à-vis des soins et conçoivent les possibilités d’apaisement des souffrances qu’ils leur attribuent. Nous
identifions ainsi différentes sources d’ajustement et de désajustement entre ces perspectives profanes de la plainte et le travail effectué par le dispositif.

ABSTRACT
Attributing, blaming, demanding repair. A sociology of medical complaint

the article examines complaints made by patients (or their families) who consider they have been victims of medical injury. Using a corpus of
letters addressed to the out-of-court settlement mechanism created under the law dated 4th March 2002, we analyse the three critical operations that make up the complaint: attributing the injury to the care received, blaming inappropriate practice or conduct, making a request for repair. We use these critical operations to highlight the ways in which plaintiffs construct lines of reasoning and blame, mobilize expectations regarding care and conceive possibilities for alleviating the attributed suffering. We question the different sources of adjustment and maladjustment between these lay perspectives and the way the mechanism handles complaints.
RESUMEN
Imputar, culpar, solicitar reparación. Sociología de las denuncias en el campo de la medicina

El artículo examina las denuncias de los pacientes (o de sus familiares)
que se consideran víctimas de daños y perjuicios asociados a la actividad
médica. En base a un corpus de cartas dirigidas al mecanismo de solución
amistosa establecido por la Ley de 4 de marzo de 2002, analizamos las
tres operaciones fundamentales que estructuran la denuncia : imputar
daños a la atención, reprochar prácticas o conductas inapropiadas, hacer
peticiones en materia de reparación. A través de estas operaciones
críticas, destacamos las formas en que los demandantes construyen
modos de razonamiento y de cuestionamiento, movilizando horizontes de
expectativas en relación a los cuidados y concibiendo las posibilidades de
alivio del padecimiento que les atribuyen. Así, identificamos diferentes
fuentes de ajuste y desajuste entre estas perspectivas profanas de la
denuncia y el trabajo realizado por el dispositivo.

(Commentaire) « Inacceptable ! » : critiquer et faire valoir ses droits
en tant que patient
Fabrizio Cantelli

Volume 32, Numéro 4, décembre 2014

Henri Bergeron et Constance Nathanson     

Faire une loi, pour faire la loi. La loi de Santé publique d’août 2004

Résumé. Le Parlement français a adopté une loi en août 2004, considérée par ses promoteurs comme la première loi de santé publique depuis celle de 1902.  À partir du cadre théorique défini par Abbott, l’analyse qui suit se fonde principalement sur l’étude d’archives et d’interviews réalisées avec ceux qui ont participé à son élaboration. Elle montre que les raisons au principe de la formation de la loi sont multiples : la loi signe la compétition entre des élites administratives et des experts de la santé publique et de l’épidémiologie sur ce que signifie une politique de santé publique ;
elle vise également à responsabiliser les individus, les enjoignant
d’adopter des comportements bénéfiques à leur santé ; elle est, enfin, l’instrument par lequel un nouveau ministre de la Santé entend se distinguer d’initiatives ministérielles précédentes. Finalement, les processus sociopolitiques de conception de cette loi, par un réseau élitaire resserré, dessinent une morphologie typique des processus d’inscription sur l’agenda des questions de santé publique en France. Nous discutons en conclusion la question des modes de légitimation de l’action publique contemporaine.
Mots-clés : loi de santé publique, professions, mise sur agenda.

Denis Roy

Par-delà la loi, renouveler les pratiques de la santé publique (Commentaire)

 

 

Baptiste Brossard    

Un test rudimentaire mais pratique. Enquête sur le succès du Mini-Mental State

Résumé. Le Mini-Mental State Examination (MMSE) est, à l’échelle
internationale, le test neuropsychologique le plus utilisé dans le processus diagnostique des démences liées à l’âge ainsi que dans les recherches médicales traitant de ces thématiques. Cet article propose de comprendre ce succès en revenant sur l’histoire de ce test et sur son appropriation, notamment, par les chercheurs en médecine, les gériatres et les autorités de santé. Il aboutit à la conclusion que, si le MMSE est souvent décrit comme rudimentaire par les acteurs en question, ce test suscite une « convergence de sens pratiques », c’est-à-dire qu’il correspond particulièrement
aux attentes professionnelles de ces groupes.
Mots-clés : gériatrie, Mini-Mental State Examination, vieillissement,
cognition.

Bernard Croisile

Le MMS, un incontournable de la neuropsychologie (Commentaire)

 

Anne-Marie Waser, Dominique Lhuilier,    Guillaume Huyez-Levrat, Frédéric Brugeilles, Pierre Lénel

 Maladies chroniques, handicap et gestion des situations de travail

Résumé. La prise en compte conjointe des points de vue des travailleurs, de l’encadrement et des directions d’entreprises sur la question de la gestion des situations de travail de salariés concernés par la maladie chronique ou le handicap montre des intérêts différents des dispositifs accompagnant l’obligation légale d’emploi de personnes handicapées. L’étude de deux entreprises, l’une dans le secteur du nettoyage, l’autre dans les métiers de caisse ou de logistique, montre que les bénéfices de ces dispositifs
sont réels et, dans une certaine mesure, partagés car ils accompagnent une relative « paix sociale » entretenue par certaines tolérances (retards, absences imprévues, faible productivité). Ces bénéfices, ainsi qu’une gestion de ces personnels reconnue comme humaine et des conditions d’emploi perçues comme favorables (contrat à durée indéterminée, recrutement de salariés ayant une reconnaissance de leur handicap, maintien dans l’emploi) ont pour conséquence de masquer la pénibilité du travail. Ne pouvant guère prétendre à des emplois plus valorisant ou échapper à cette relation de subordination, le maintien ou l’accès à l’emploi de ces personnels cumulant des handicaps se font au risque des conséquences sur la santé d’un travail pénible, usant où finalement peu d’actions sont engagées pour l’amélioration des conditions du travail.
Mots-clés : maladies chroniques, handicap, travail, emploi.

Nathalie Ferré     

Le droit des salariés malades : entre maintien dans l’entreprise, inaptitude et éviction (ou mise à l’écart) (Commentaire)